26 févr. 2018

Crapule de Jean-Luc Deglin


Auteur : Jean-Luc Deglin
Éditeur : Dupuis (2018)
Genres : Bande dessinée, Humour
Pages : 128

Ma chronique : Dune certaine façon, je crois que chroniquer Crapule sera plus long que de le lire. Cent vingt huit planches de quatre cases chacune, peu voir pas de texte, des illustrations sommaires en trois couleurs ; bref, un style minimaliste qui n'a pas été pour me déplaire... quand bien même ça fait mal au porte-monnaie.


Crapule, c'est l'histoire d'une jeune femme et du chat qui lui tombe sur les bras du jour au lendemain. Ou bien celle d'un chat nommé Crapule et de l'humaine qui le séquestre, à vous de voir, ça fonctionne aussi. Ce sont des moments plus ou moins drôles, épiques ou émouvants auxquels on assiste, nous, les lecteurs, quatre cases par quatre cases. Parfois on sourit, parfois on éclate d'un rire  franc. Parfois, on regarde même son propre chat et on se console de ne pas être le seul a avoir un spécimen dans ce genre-là. 

Car quand il parle de chat, Jean-Luc Deglin entend par là bête féroce et sauvage. Crapule est de ces félins domestiques au caractère bien trempé, certainement pas du genre à s'attarder sur les genoux de sa maîtresse pour une séance câlins, et a la fâcheuse tendance de lacérer pieds et bras pour peu qu'ils passent à sa portée ; ce qui rend ses quelques rares marques d'affection d'autant plus savoureuses à la lecture !

D'une certaine façon, nous sommes témoins des premiers jours d'une cohabitation haute en couleurs, de l'apprivoisement de l'un par l'autre. D'un vivre-ensemble en devenir. Et c'est mignon, c'est touchant.

Mais je ne vous cacherais pas que certaines planches m'ont paru en-dessous des autres. Parfois même répétitives et tout juste bonnes à épaissir un peu le livre. J'ai entrevu les limites du style extra-minimaliste de l'auteur, et, ayant entendu qu'un second volume était au programme, je m'interroge. Jean-Luc Deglin parviendra-t-il à trouver matière pour cet ouvrage ?

Dans la catégorie bande dessinée à chat, Crapule n'est donc pas en tête de peloton, mais il se défend et offre une bonne heure de rigolade et de tendresse.

Ma note : 13/20

Date de lecture : 25 février 2018

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire